RÉTABLISSEMENT

UNITÉ

SERVICE

LES DOUZE ÉTAPES

Voici les 12 Étapes que nous avons suivies et qui sont suggérées comme programme de rétablissement :

 

1. Nous avons admis que nous étions impuissants devant la nourriture, que nous avions perdu la maîtrise de notre vie.

 

2. Nous en sommes venus à croire qu’une Puissance supérieure à nous-mêmes pouvait nous rendre la raison.

 

3. Nous avons décidé de confier notre volonté et notre vie aux soins de Dieu tel que nous Le concevions.

 

4. Nous avons procédé sans crainte à un inventaire moral, approfondi de nous-mêmes.

 

5. Nous avons avoué à Dieu, à nous-mêmes et à un autre être humain la nature exacte de nos torts.

 

6. Nous étions tout à fait prêt à ce que Dieu élimine tous ces défauts.

 

7. Nous Lui avons humblement demandé de faire disparaître nos défauts.

 

8. Nous avons dressé une liste de toutes les personnes que nous avons lésées et nous avons consenti à réparer nos torts envers chacune d’elles.

 

9. Nous avons réparé nos torts directement envers ces personnes dans la mesure du possible, sauf lorsqu’en ce faisant, nous risquions de leur nuire ou de nuire à d'autres.

 

10. Nous avons poursuivi notre inventaire personnel et promptement admis nos torts dès que nous nous en sommes aperçus.

 

11. Nous avons cherché par la prière et la méditation à améliorer notre contact conscient avec Dieu tel que nous Le concevions, Lui demandant seulement de connaître Sa volonté à notre égard et de nous donner la force de l'exécuter.

 

12. Ayant connu un réveil spirituel comme résultat de ces Étapes, nous avons alors essayé de transmettre ce message à d’autres outremangeurs compulsifs et de mettre en pratique ces principes dans tous les domaines de notre vie.

Notre méthode

LES DOUZE TRADITIONS

Voici les Traditions OA qui nous permettront de demeurer spirituellement en forme devant tous les défis :

 

1. Notre bien-être commun devrait venir en premier lieu ; le rétablissement personnel dépend de l'unité des OA.

 

2. Pour le bénéfice de notre groupe, il n'existe qu'une seule autorité ultime : un Dieu d'amour tel qu’il peut se manifester dans notre conscience de groupe. Nos chefs ne sont que des serviteurs de confiance, ils ne gouvernent pas.

 

3. La seule condition pour être membre des OA est le désir d'arrêter de manger compulsivement.

 

4. Chaque groupe devrait être autonome, sauf pour des questions concernant d'autres groupes ou l’ensemble du Mouvement.

 

5. Chaque groupe n'a qu'un but primordial : transmettre son message aux outremangeurs compulsifs qui souffrent encore.

 

6. Un groupe OA ne doit jamais endosser ou financer un organisme apparenté ou étranger ni lui prêter le nom de OA, de peur que des soucis d'argent, de propriété ou de prestige ne nous distraient de notre objectif premier.

 

7. Tous les groupes OA doivent subvenir entièrement à leurs besoins et refuser les contributions de l'extérieur.

 

8. Outremangeurs Anonymes devrait toujours demeurer un mouvement non professionnel, mais nos centres de services peuvent engager des travailleurs spécialisés.

 

9. Comme mouvement, Outremangeurs Anonymes ne devrait jamais avoir de structure formelle, mais il peut constituer des conseils de service ou des comités directement responsables envers ceux qu'ils servent.

 

10. Le mouvement des Outremangeurs Anonymes n'exprime aucune opinion sur des sujets étrangers ; le nom des OA ne devrait donc jamais être mêlé à des controverses publiques.

 

11. Notre politique de relations publiques est fondée sur l'attrait plutôt que sur la réclame. Nous devons toujours garder l'anonymat dans les journaux, à la radio, à la télévision, de même qu’au cinéma et dans les autres médias.

 

12. L'anonymat est la base spirituelle de toutes nos Traditions et nous rappelle sans cesse de placer les principes au-dessus des personnalités.

Retour au "Programme"

LES DOUZE CONCEPTS

Voici les Concepts OA qui permettent que notre expérience passée et les leçons que nous en avons tirées ne puissent jamais être perdues ni oubliées.

 

1. La responsabilité finale et l’autorité suprême des services mondiaux OA relèvent de la conscience collective de notre association tout entière.

 

2. Les groupes OA ont délégué à la Conférence des services mondiaux le maintien actif de nos services mondiaux; il s’ensuit que la Conférence des services mondiaux est la voix, l’autorité et la conscience réelle de OA dans son ensemble.

 

3. Le « droit de décision », basé sur la confiance, permet une direction efficace.

 

4. Le « droit de participation » assure à tous la possibilité égale de participer au processus décisionnel.

 

5. Les personnes ont le droit d’appel et de pétition de manière à s’assurer que leurs points de vue et griefs personnels sont dûment étudiés.

 

6. La Conférence des services mondiaux reconnaît la responsabilité administrative principale du conseil d’administration des Services mondiaux.

 

7. Le conseil d’administration des services mondiaux a les droits légaux que lui accordent les règlements généraux des OA, section A; les droits de la Conférence des services mondiaux lui sont donnés par la tradition et les règlements généraux, section B.

 

8. Le conseil d’administration des services mondiaux délègue l’autorité de la gestion quotidienne du Bureau des services mondiaux au comité exécutif.

 

9. De bons chefs, de même que des méthodes saines et appropriées pour les choisir, sont indispensables au fonctionnement efficace à tous les niveaux de service.

 

10. À chaque responsabilité dans les services correspond une autorité équivalente et l’administration « à deux têtes » est évitée.

 

11. Les administrateurs responsables du Bureau des services mondiaux devraient toujours s’entourer de comités permanents, directeurs, employés et conseillers les plus compétents possibles.

 

12. Le fondement spirituel du service OA assure que :

 

a) tout comité ou organisme de service OA prendra soin de ne jamais devenir le siège d’une concentration dangereuse de richesse et de pouvoir;

 

b) la prudence dans l’administration financière des OA assure un fonds de roulement suffisant et une réserve appropriée;

 

c) aucun membre OA ne doit se trouver en position d’autorité non justifiée;

 

d) toutes les décisions importantes sont prises par vote après discussion et, chaque fois que cela est possible, en recherchant la plus grande unanimité possible;

 

e) aucune mesure punitive ne sera prise et aucun geste posé qui porterait à controverse publique;

 

f) tout comité ou conseil de service de OA ne posera de geste de gouvernement et demeurera toujours démocratique en pensée et en acte.

Tous droits réservés - OA Intergroupe de Québec

Retour au "Programme"

Main dans la main, faisons ensemble ce que

nous n'avions jamais pu réussir tout seul...